Apple : 1,7 milliard de dollars pour ses deux premiers datacenters en Europe

Apple annonce vouloir investir 1,7 milliard de dollars pour construire ses deux premiers datacenters en Europe.

À ce jour, Apple possède plusieurs datacenters, mais aucun en Europe. Ce manque devrait être prochainement comblé vu que la firme de Cupertino annonce son intention d’investir 1,7 milliard de dollars dans la construction de deux centres de données en Europe, un en Irlande, l’autre au Danemark.

Chacun prévu avec une superficie de 166 000 mètres carrés, ils auront pour principales caractéristiques d’être entièrement alimentés par des énergies renouvelables. La firme de Cupertino précise que « l’impact environnemental de ces installations sera le plus faible de tous les centres de données Apple construits jusqu’ici ».

Dans un communiqué, Tim Cook déclare : « Ce nouvel investissement considérable représente le plus gros projet qu’Apple ait jamais entrepris en Europe. […] Nous sommes très heureux de pouvoir développer nos opérations, créer des centaines d’emplois dans ces régions et présenter deux des bâtiments écologiques les plus avancés que nous ayons conçus à ce jour ».

À Athenry, en Irlande, Apple prévoit également de proposer un espace d’éducation à l’environnement pour les écoles locales et « un lieu de promenade pour les habitants ». À Viborg, au Danemark, il est prévu que le surplus de chaleur serve à chauffer les habitations avoisinantes.

À l’heure actuelle, Apple emploie directement 18 300 personnes dans 19 pays européens et se prévaut d’avoir contribué à la création de près de 672 000 emplois en Europe, « dont 530 000 directement liés au développement d’apps iOS ». Ces deux datacenters vont également contribuer à créer des emplois supplémentaires.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBourbon : détection d’un virus mortel non identifié
Article suivantiOS 8.3 – OS X 10.10.3 : Apple ajoute toutes les couleurs de peau à ses emojis

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here