Apple : accusé de promouvoir la cyberdépendance au sexe !

Chris Sevier n’y va pas par quatre chemins ! Cet avocat tout simplement porté plaint contre Apple pour l’avoir plongé dans une dépendance au sexe virtuelle.

C’est par un document de 50 pages que Chris Sevier, un avocat de Nashville aux États-Unis, a porté plainte contre Apple. Cet homme de 50 ans accuse tout simplement la firme à la pomme de l’avoir rendu cyberdépendant au sexe virtuel.

L’argumentaire de Chris Sevier est simple. Si Apple censure toutes les applications pornographiques de son App Store, alors pourquoi son navigateur Safari ne possède pas de filtres « adultes » activés par défaut ? C’est cette dépendance qui l’aurait personnellement conduit à sa cyberdépendance au sexe virtuelle.

Le plaignant dénonce également le fait que cette cyberdépendance induite par l’utilisation d’appareils Apple l’a totalement déconnecté de sa relation romantique avec sa femme, ce qui la pousser à vouloir désirer les femmes plus jeunes mises en avant par les sites pornographiques, ce qui a conduit son couple au divorce.

Cette plainte est aussi farfelue qu’américaine, mais il faut encore préciser pour la crédibilité de Chris Sevier que celui-ci a été exclu du barreau du Tennessee en 2011 pour troubles… mentaux.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple – Google : vers une paix retrouvée ?
Article suivantMoto X : la vidéo qu’il n’aurait pas fallu voir…
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here