Apple censure l’application France Musique

Pour avoir diffusé une émission érotique, Apple a décidé de censurer France Musique en retirant son application de l’App Store.

Le puritanisme d’Apple est connu. Ce qui est nouveau, c’est que la firme de Mountain View se préoccupe aussi de ce qui est diffusé à la radio.

En effet, France Musique a consacré son émission « Dans l’air du soir » aux musiques érotiques. Après cinq volets, Apple a décidé d’appliquer la censure. En effet, la marque à la pomme a décidé de supprimer l’application France Musique de son App Store.

Il faut dire que France Musique a peut-être été un peu trop loin en utilisant le tableau « Olympia » d’Édouard Manet mettant en scène une femme nue comme illustration de son émission, mais a aussi utiliser des œuvres sulfureuses telles que celle de Clément Janequin, compositeur français, diffusée lors de la première émission.

Le compositeur lance :

  • Il estoit une fillette
  • Qui vouloit scavoir le jeu d’amour
  • Ung jour qu’elle estoit seullette
  • Je luy en aprins deux ou trois tours
  • Après avoir senty le goust
  • Elle me dit en soubzriant
  • Le premier coup me semble lour
  • Mais la fin me semble friant

Sur Twitter, Laurent Frisch, directeur des nouveaux médias de Radio France, affirme « ne pas encore avoir d’explication officielle d’Apple sur les contenus incriminés ».

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentOffice 2016 : bêta disponible pour le grand public
Article suivantAvec la Powerwall, Tesla s’attaque au marché des batteries domestiques
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here