Technologie

Apple chercherait aussi à venir concurrencer Snapchat

Il y a peu de chance qu’Apple lance à nouveau un réseau social. Cela n’empêcherait pas la marque à la pomme de travailler sur des fonctionnalités semblables à celles proposées par Snapchat.

D’après une information publiée par Bloomberg, Apple serait en train de travailler à une application qui proposerait des fonctionnalités semblables à celles proposées par Snapchat. La firme de Cupertino ne chercherait pas à lancer un réseau social, mais simplement un outil pour retoucher et partager facilement des vidéos. Avec cette nouvelle appli, l’idée de la marque à la pomme serait de continuer à plaire aux plus jeunes tout en rajoutant une dimension sociale.

Pourquoi s’inspirer de Snapchat ? Parce que ce service séduit les adolescents et les jeunes adultes en apportant une dimension éphémère, mais aussi avec tous les filtres qui ont contribué à populariser l’application. C’est cette possibilité de retoucher et partager des vidéos de la même manière que cible Apple.

Bloomberg explique que le prototype de l’application aperçu permet de gérer des vidéos au format carré d’une seule main. L’équipe de développement serait la même que celle qui a développé Final Cut Pro et iMovie, mais avec Joe Weil pour la chapeauter, celui qui avait créé la solution de blogging vidéo KnowMe avant de rejoindre Apple en décembre 2015.

Plusieurs inconnues subsistent au sujet de ses fonctionnalités. Lorsqu’elles seront prêtes à être déployées, il n’est pas encore totalement défini comment elles seront proposées: sous la forme d’une application dédiée, intégrées directement au système d’exploitation, voire même incorporées à l’application Photos. Dans tous les cas, elles pourraient arriver en 2017.

La nouvelle poule aux œufs d’or d’Apple

Face au ralentissement des ventes de matériel, la porte de secours d’Apple est de mettre l’accent sur les services. Même si l’iPhone est toujours la poule aux œufs d’or de la marque, les revenus générés par les services (iCloud, Apple Pay, iTunes Store, Apple Music) dépassent déjà ceux provenant des ventes d’ordinateurs. À titre de comparaison, ils dépassent aussi la totalité des revenus de Facebook.

Ces nouvelles fonctionnalités sont donc aussi une initiative supplémentaire en direction des services. Par ailleurs, son but est aussi d’ajouter une couche sociale plus profonde à ses systèmes d’exploitation dans le but de séduire les utilisateurs. Par contre, l’intention de la firme de Cupertino est toujours de préserver la vie privée de ses clients. C’est pour cette raison que l’entreprise californienne aurait mis en place une équipe chargée d’examiner les implications de ces fonctionnalités sur les données personnelles, une équipe qui aurait le droit de vie ou de mort sur tous les développements.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.