Apple condamné à payer 533 millions de dollars pour violation de brevets

La cour fédérale de Tyler au Texas vient de condamner Apple à payer 532.9 millions de dollars à Smartflash pour violation de ses propriétés intellectuelles.

C’est en 2013 que la société Smartflash avait lancé des actions en justice contre Apple au motif que la firme de Cupertino violait ses propriétés intellectuelles, notamment dans son logiciel iTunes. Il était précisément fait mention de technologies sous-jacentes utilisées par l’application pour accéder et stocké les contenus téléchargés.

Portée devant la cour fédérale de Tyler, au Texas, cette affaire a été tranchée en faveur du plaignant. Alors que celui-ci demandait le versement de 852 millions de dollars pour l’utilisation non autorisée de ses technologies déposées, le tribunal a condamné Apple à verser 532.9 millions de dollars à Smartflash.

Suite à cette décision, Reuters annonce qu’Apple compterait bien faire appel de cette décision.

Il faut préciser que la firme de Cupertino n’est pas la seule dans le collimateur de Smartflash, cette société se spécialisée dans le dépôt de propriétés intellectuelles serait en train de se préparer à attaquer en justice Google, HTC et Samsung.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBouygues : résultat net en forte hausse, bénéfice opérationnel en baisse
Article suivantISS : 6h41 dans l’espace pour tirer 110 mètres de câbles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here