Apple : dans la guerre des brevets, le Galaxy Nexus est bloqué aux États-Unis

En l’espace de quelques jours, Samsung a essuyé deux revers juridiques majeurs aux États-Unis. En effet, après la Galaxy Tab en milieu de semaine passée, la juge Lucy Koh en charge de la procédure intentée par Apple a délivré une nouvelle injonction bloquant la vente du Galaxy Nexus. Mais cette affaire est également un coup bas pour Google qui voit son smartphone de référence banni alors qu’il venait tout juste d’être distribué aux développeurs.

Une nouvelle fois, la justice américaine a donné gain de cause à Apple. Quelques jours après avoir décrété un blocage des ventes de la tablette Galaxy Tab 10.1, c’est au tour du smartphone Galaxy Nexus d’être bloqué de vente aux États-Unis.

La juge Lucy Koh en charge de la procédure intentée par Apple a délivré une nouvelle injonction bloquant la vente du smartphone Galaxy Nexus. La magistrate a estimé que la violation de 4 brevets invoquée par Apple pourrait être démontrée lors d’un procès. Mais sa décision s’est fondée sur l’infraction du seul brevet n°604 qui porte sur les fonctions de recherche et de contrôle vocal.

« Ce n’est pas une coïncidence si les derniers produits Samsung ressemblent beaucoup à l’iPhone et l’iPad tant dans la forme que dans l’interface utilisateur et même le packaging », a déclaré Apple qui a répété vouloir défendre sa propriété intellectuelle contre des compagnies qui cherchent à « voler nos idées ».

Pour que le blocage soit effectif, Apple doit provisionner 95,6 millions de dollars qui seront versés à Samsung si ce dernier parvient à prouver qu’il n’enfreint pas lesdits brevets. La firme à la pomme a déjà fait de même pour la Galaxy Tab avec une provision de 2,6 millions de dollars.

Toutefois, une audience doit avoir lieu dans la journée pour examiner un appel déposé par le constructeur coréen contre cette injonction. Outre Samsung, cette affaire est également un revers de taille pour Google qui voit son smartphone de référence bannit alors qu’il venait tout juste d’être distribué aux développeurs lors de la conférence I/O pour qu’ils puissent tester Android 4.1 Jelly Bean.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFree Mobile : le 8e « Free center » ouvre à Paris
Article suivantMac OS X : des applications Android disponibles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here