Apple : de nouveau accusé de faire travailler des enfants

Après Foxconn, c’est au tour de Pegatron d’être accusé de faire travailler des mineurs, un autre fournisseur d’Apple en Chine.

C’est une nouvelle fois l’ONG China Labor Watch qui dénonce les pratiques appliquées dans les usines chinoises d’Apple. Si c’est le principal fournisseur, Foxconn, qui a été pointé du doigt ces dernières années, c’est au tour cette fois de Pegatron, la société sensée assembler le prochain iPhone low-cost.

Pour l’ONG, ce sont les quelque 70 000 ouvriers des trois sites de production de Pegatron qui ne bénéficient pas des règles théoriquement prônées par Apple, à savoir des heures supplémentaires excessives et l’emploi de mineurs. Selon China Labor Watch, les ouvriers travaillent en moyenne plus de 66 heures par semaine alors que de nombreux jeunes de moins de 18 ans sont soi-disant employés comme « stagiaires ».

La firme de Cupertino a d’ores et déjà répondu qu’elle allait ouvrir immédiatement une enquête afin de vérifier les affirmations contenues dans le rapport de China Labor Watch. De son côté, Pegatron n’était pas joignable pour répondre à ces accusations.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.