Technologie

Apple délocalise l’iCloud des clients chinois des US vers la Chine continentale

Apple a confirmé aujourd’hui que ses services iCloud en Chine continentale seront exploités par une société chinoise dès le mois prochain. La société, appelée Guizhou on the Cloud Big Data (GCBD), est détenue par le gouvernement provincial du Guizhou dans le sud de la Chine, elle gérera le nouveau centre de données d’Apple d’un milliard de dollars, ouvert dans la région l’année dernière.

Apple a déclaré que les clients basés dans le pays avaient été contactés et qu’il leur avait été conseillé d’examiner les nouvelles conditions générales, qui comprennent une clause stipulant qu’Apple et l’entreprise chinoise auront accès à toutes les données stockées sur les serveurs iCloud.
Apple avait initialement annoncé en juillet son intention de créer son premier centre de données en Chine en partenariat avec une société de services Internet locale. Le changement opérationnel a été convenu entre Apple et le gouvernement chinois, mettant le géant de la technologie en conformité avec la réglementation de l’informatique sur cloud du pays, introduite en juin 2017.

La loi sur la cybersécurité exige que les entreprises étrangères stockent des données d’un pays dans leur pays d’origine. Parmi les autres entreprises technologiques ayant des centres de données en Chine, citons Microsoft et Amazon, qui devront également se conformer aux nouvelles lois.

Apple a déclaré que le partenariat avec GCBD lui permettrait également d’améliorer la vitesse et la fiabilité des produits de services iCloud, mais a assuré aux clients qu’aucune porte dérobée n’avait été créée dans aucun de ses systèmes. Les critiques prétendent cependant que cette décision permettra à Pékin d’espionner les utilisateurs du pays. L’année dernière, Apple a été accusée de se soumettre aux demandes de l’État en supprimant les applications de réseau privé virtuel (VPN) de son App Store en Chine continentale.

Peu de temps après, le PDG d’Apple, Tim Cook, a déclaré qu’Apple « préférerait ne pas supprimer les applications », mais comme dans d’autres pays, « nous suivons la loi du pays dans lequel nous faisons des affaires ». Cook a également dit qu’il espérait que la Chine allégerait les restrictions au fil du temps.

Dans l’annonce de mercredi, Apple a déclaré que les données iCloud des clients seraient transférées à partir du 28 février, et que les clients résidant en Chine continentale qui ne souhaitaient pas utiliser l’iCloud exploité par GCBD avaient la possibilité de fermer leur compte.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.