Apple : des énergies renouvelables pour ses deux futurs datacenters européens

Apple va investir 1,7 milliard d’euros en Europe pour construire deux nouveaux datacenters, des centres de données qui fonctionneront 100% avec des énergies renouvelables.

Apple est très fortement impliqué dans les énergies renouvelables, comme sa participation dans la construction d’une ferme solaire géante pour pouvoir alimenter en énergie son campus et ses centres de données. Ses intentions sont identiques en Europe.

En effet, la marque à la pomme vient d’indiquer qu’elle allait investir 1,7 milliard de dollars pour construire deux centres de données en Europe, un en Irlande, l’autre au Danemark. Chacun d’une superficie de 166 000 mètres carrés, ils auront surtout la particularité d’être 100% alimentés par des énergies renouvelables.

La firme de Cupertino indique son intention de collaborer avec des partenaires locaux pour développer des sources d’énergie alternatives, notamment éolienne. Apple souligne que l’impact environnemental de ces deux nouvelles installations sera le plus faible de tous les centres de données de la marque à la pomme actuellement construits jusqu’ici.

En agissant de la sorte, Apple veut se positionner à la pointe en matière d’utilisation des énergies renouvelables à grande échelle dans le cadre industriel alors que ses installations sont très énergivores. Il s’agit de se détacher des énergies fossiles et de leur hausse de prix à venir.

Opérationnel à l’horizon 2017, la récupération de la chaleur de ces deux datacenters devra également permettre de chauffer des habitations à proximité.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDeux horloges encore plus précises que l’horloge atomique
Article suivant1,059 milliard de smartphones Android vendus en 2014

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here