Apple développerait ses propres écrans, dans un laboratoire secret à Taiwan

Certainement dans le but de réduire sa dépendance vis-à-vis de Samsung, Sharp ou LG en matière d’écran, Apple aurait installé un laboratoire secret à Taiwan. Son but ? Concevoir les écrans de ses prochains iPhone et iPad.

Une rumeur circule actuellement au sujet d’Apple, son intention d’équiper ses prochains appareils d’écrans OLED, des écrans plus minces et qui ne nécessitent pas de rétroéclairage. Alors que cette information reste à confirmer, Bloomberg lance une autre rumeur au sujet des écrans d’Apple : la création d’un laboratoire secret à Taiwan.

Selon Bloomberg, ce laboratoire serait installé à Longtan, au nord de Taiwan. Pour ce laboratoire secret, la firme de Cupertino aurait déjà recruté une cinquantaine d’ingénieurs, du personnel notamment recruté chez AU Optronics Corp, et Qualcomm Panel Manufacturing. Leur mission serait de concevoir de nouveaux écrans, plus minces et plus lumineux, pour les iPad et iPhone.

« Apple a commencé à faire tourner ce laboratoire cette année avec comme objectif de rendre les produits plus minces, plus légers, plus lumineux et plus économes en énergie. Les ingénieurs développent des versions plus évoluées des écrans LCD que ceux utilisés actuellement dans les iPhone, iPad et les Mac », écrit Bloomberg. Ces informations proviennent de sources anonymes.

Fort logiquement, Apple n’a pas souhaité commenter cette information. Elle semble pourtant logique. En effet, le fait que la marque à la pomme conçoive ses propres écrans lui permettrait de gagner en indépendance vis-à-vis de Samsung, Sharp ou LG, ses principaux fournisseurs en matière d’écran.

Bloomberg précise encore qu’aucun sigle Apple ne figure sur le bâtiment, mais qu’un logo est affiché à la réception. Par ailleurs, ce bâtiment à Longtan est la nouvelle adresse officielle d’Apple Taiwan. Cela fait tout de même de nombreuses coïncidences, pour ne pas dire des preuves.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPlus d’attaques malveillantes contre les appareils Apple en 2016
Article suivantSi Mark Zuckerberg fait don de 99% de ses actions, qui va contrôler Facebook ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here