Apple a doublé la rémunération de Tim Cook en 2014

Pour service rendu, Apple a fait passer la rémunération 2014 de Tim Cook de 4,25 à 9,22 millions de dollars.

Le conseil d’administration d’Apple est visiblement très satisfait des résultats obtenus par Tim Cook lors de l’année fiscale 2014 vu qu’il a décidé de doubler sa rémunération par rapport à 2013.

De fait, le successeur de Steve Jobs a reçu 9,22 millions de dollars, dont 6,7 millions de bonus, pour 2014, ce qui est plus du double des 4,25 millions de dollars reçu en 2013.

The Register rappelle que la firme de Cupertino, en février, a décidé d’augmenter les rémunérations de ses dirigeants. Le salaire de base maximum de Tim Cook, qui comprend une part variable, peut désormais atteindre 2 millions de dollars, contre 1,4 million précédemment. Pour les autres dirigeants, ce montant est passé de 875 000 à 1 million de dollars. À cela, il faut ajouter un bonus qui peut atteindre 400% des salaires de base.

Apple justifie cette politique salariale généreuse en raison de sa contribution à l’amélioration des résultats financiers de la firme. Il est bon de rappeler que la marque à la pomme a augmenté de 7% son chiffre d’affaires à 182,8 milliards de dollars.

Si Apple utilise la rémunération pour motiver ses dirigeants, la marque utilise également l’argent pour attirer de nouveaux responsables. Par exemple, Angela Ahrendts, la nouvelle responsable de ses boutiques, s’est vu offrir un total de 73,4 millions de dollars. L’ancienne responsable de Burberry a eu 37 millions de dollars pour les actions qu’elle n’a pu percevoir, plus une prime de bienvenue en actions de 33 millions de dollars et un bonus en cash de 500 000 dollars, sans oublier 457 615 dollars pour la prise en charge de ses frais d’installation.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTchouri : les dernières révélations de Rosetta
Article suivantAudi S4 : l’appel de la route

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here