Apple : la police déconseille d’utiliser l’application Plans !

Après avoir dû intervenir à plusieurs reprises pour secourir des personnes perdues dans des zones lointaines et isolées, la police australienne met en garde les possesseurs de terminaux Apple qui utilisent l’application de cartographie Plans.

La police australienne n’hésite pas à déclarer que l’application de cartographie Plans, embarquer sur les appareils Apple équipé de la version d’iOS 6.0 et supérieur peut être dangereux pour les utilisateurs. Cette mise en garde a été proférée ce lundi après que plusieurs automobilistes se soient perdus dans des zones lointaines et isolées en faisant confiance au système.

À en croire les déclarations de la police de l’État de Victoria, plusieurs automobilistes ont été envoyés « hors des sentiers battus » durant ces dernières semaines, au milieu d’un parc naturel, alors qu’elles souhaitaient se rendre dans une petite ville appelée Mildura. « La police est très inquiète, car l’approvisionnement en eau n’est pas possible dans ce par ce que les températures peuvent y grimper jusqu’à 46°C », communique les forces de l’ordre australiennes.

Selon les tests effectués par la police, Mildura est positionné par Plans à 70 kilomètres de sa véritable position, au milieu du parc national Murray Sunset.

Simon Clemence, chef de la police de la région de Mildura, met également en garde contre la couverture téléphonique imparfaite des vastes étendues australiennes en racontant le cas d’un automobiliste : « Un des gars avait perdu le signal de réception de son téléphone, il s’est embourbé, il était coincé. Il a dû marcher 24 heures pour parvenir à un endroit où le signal passait. On a pu alors venir et lui porter secours ! ».

La firme de Cupertino n’a pas souhaité commenter le cas de Mildura tout en réaffirmant qu’elle faisait tout son possible pour corriger toutes les erreurs de son application de cartographie.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentÉcran incassable : la grosse nouveauté du Galaxy S4 ?
Article suivantiPhone 5 : c’est Noël pour Apple

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here