Apple lance watchOS 2 !

La sortie de watchOS 2 a été reportée à la dernière minute en raison de la découverte tardive d’un bug « critique ». Bonne nouvelle, il est désormais possible de mettre à jour son Apple Watch.

C’est à l’occasion de la conférence WWDC, en même temps qu’iOS 9 et OS X El Capitan, qu’Apple avait annoncé l’arrivée de watchOS 2, une nouvelle version du système d’exploitation pour l’Apple Watch.

Alors que watchOS 2 aurait dû être disponible plus tôt, le 16 septembre dernier, Apple a retardé à la dernière minute son lancement en raison d’un bug « critique ». L’attente n’aura finalement pas été trop longue vu qu’il est désormais possible de mettre à jour sa smartwatch.

L’installation de watchOS 2

L’installation de watchOS 2 se fait en fait sur l’iPhone associé à l’Apple Watch.

Il faut l’appli Apple Watch et aller dans l’onglet « My Watch » et cliquer sur général. Normalement, une petite icône orange devrait indiquer le chiffre « 1 » pour signaler la disponibilité d’une mise à jour. Si ce n’est pas le cas, pas de panique. Il suffit de lancer la recherche.

Pour procéder à la mise à jour, il faut bien évidemment que l’Apple Watch soit à portée Bluetooth de votre iPhone. Elle doit aussi être connectée à son chargeur et posséder au moins 50 % de charge. Votre iPhone doit aussi disposer d’une connexion à internet.

Ensuite, il suffit de suivre les instructions à l’écran et de patienter pour que la mise à jour se fasse.

Faut-il installer watchOS 2 ?

Cette nouvelle version de watchOS apporte de nouveaux écrans pour votre Apple Watch. Il est aussi possible d’utiliser une image au hasard d’un album spécifique. Cette personnalisation est un indéniable plus.

WatchOS 2 permet aussi à des applications tierces de fonctionner nativement sur l’Apple Watch et d’utiliser les capteurs embarqués, dès que ces applications seront disponibles.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent#dieselgate : VW admet l’implication de 11 millions de véhicules dans le monde
Article suivantDeezer : entrée à l’Euronext de Paris avant la fin de l’année

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here