Apple : l’échange d’iPhone va se généraliser à l’Europe

Alors que le programme de reprise des anciens iPhone a été lancé en août dernier aux États-Unis, Apple serait en train de préparer une généralisation de ce programme à l’Europe.

Lancé en août dernier, le programme de reprise mis en place par Apple consiste à racheter les anciens iPhone rapportés par ses clients contre une somme qu’il est possible de déduire de l’achat d’un nouvel iPhone. Selon l’état général de l’appareil, le programme prévoit environ 250 dollars pour un iPhone 5 16 Go.

Actuellement disponible uniquement aux États-Unis, ce programme pourrait être prochainement élargi à l’Europe. Selon 9to5Mac, Apple serait en effet en train de former du personnel des Apple Store du Royaume-Uni à ce programme, les premiers outils nécessaires étant déjà reçus par les boutiques.

Si Apple compte commencer par le Royaume-Uni, cela augure que ce programme sera généralisé dans la foulée au reste de l’Europe, malheureusement sans être forcément certain que cela concernera tous les pays.

Avec un tel programme, la question qui se pose est de savoir s’il est intéressant de passer par ce programme, car les montants proposés sont somme toute dérisoires.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGalaxy Round : les premières caractéristiques du Galaxy incurvé
Article suivantFotolia : pourquoi ne pas monnayer ses plus beaux clichés mobiles ?
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here