Apple a l’idée d’un iPhone flexible

Par le biais du brevet n° 8.929.085, on sait qu’Apple a des idées pour concevoir un smartphone flexible.

À l’instar de la polémique du Bendgate qui a visé l’iPhone 6, la flexibilité n’est pas le fort des smartphones d’Apple. Cela pourrait sembler quelque part paradoxal vu que l’on vient d’apprendre que la marque à la pomme a justement déposé une demande de brevet pour un appareil flexible.

C’est par le biais d’Apple Insider que l’on apprend que le bureau des brevets américains (USPTO) vient de valider ce brevet déposé par Apple en 2011 en lui donnant le n° 8.929.085.

Alors que seul LG, avec la présentation de la deuxième version de son smartphone flexible, le G Flex 2, semble pour le moment réellement intéressé à vouloir proposer des appareils flexibles, cet intérêt d’Apple pourrait lancer/relancer ce créneau.

Par ce brevet, on apprend également que ce smartphone flexible serait bourré de capteur et qu’il serait capable de s’adapter à son environnement en changeant un peu de forme, se plier un peu pour finalement revenir à sa forme d’origine.

Est-ce que l’iPhone 6S sera flexible ? Ce sera peut-être encore un peu trop tôt, mais qui sait pour les modèles suivants.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAstronomie : découverte d’exoplanètes très semblables à la Terre
Article suivantCES 2015 : les marques allemandes détrônent les Coréennes

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here