Apple Music : Apple plie devant Taylor Swift !

Apple revient sur son intention de ne pas rémunérer les maisons de disques durant les trois mois gratuits d’Apple Music, à première vue grâce à l’intervention de Taylor Swift.

C’est à partir du 30 juin prochain qu’Apple Music sera proposé aux utilisateurs au prix de 9,99 euros par mois, ou 14,99 euros dans le cadre d’un abonnement familial. À cela, il faut ajouter la gratuité des trois premiers mois.

Si le modèle économique d’Apple prévoit de rémunérer les ayants droit à hauteur de 71,5% aux États-Unis et 73% en Europe, contre 70% par Spotify par exemple, il n’était pas prévu que les maisons de disques soient rémunérées durant les trois premiers mois d’essai gratuit.

La firme de Cupertino est revenue sur cette stratégie après que la chanteuse Taylor Swift est publié une note sur son blog pour présenter la position des artistes face aux intentions d’Apple. La pop-star écrit notamment que « « je la trouve choquante, décevante et complètement contraire à cette société historiquement progressiste et généreuse ».

En réponse à cette accusation, ce weekend, Eddy Cue a annoncé qu’Apple paiera bien des royalties, et cela même durant la période d’essai gratuite.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEnchères 4G : jusqu’à 2 lots par opérateur, 3 pour Free
Article suivantRosetta : l’instrument MIRO dresse une carte de l’eau de la comète

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here