Apple Music peinerait à séduire !

D’un côté, il y a Apple qui affirme que son service Apple Music est utilisé par plus de 11 millions d’utilisateurs, de l’autre certains chiffres qui disent que le service a déjà été abandonné par 50% de ses utilisateurs.

C’est le 30 juin dernier qu’Apple a officiellement lancé son service de streaming musical. Un peu plus d’un mois après son lancement, la marque à la pomme a indiqué que son service Apple Music comptait un peu plus de 11 millions d’utilisateurs.

Ce chiffre n’est bien évidemment pas significatif du nombre d’abonnés vu que le service est pour le moment gratuit, étant en période d’essai gratuite jusqu’au 30 septembre 2015.

De fait, lorsqu’il faudra réellement payer, le nombre d’abonnés devrait normalement être au-dessous de 10 millions d’utilisateurs.

En fait, cela même être beaucoup moins !

MusicWatch a en effet mené une étude auprès le plus de 5 000 Américains. Le constat est alarmant pour Apple Music vu qu’ils seraient déjà 48% à ne plus utiliser le service de streaming musical d’Apple.

Malgré son catalogue d’environ 30 millions de titres, dont certaines exclusivités telles que « Compton » de Dr Dre ou « 1989 » de Taylor Swift, Apple Music ne semble pas avoir séduit les mobinautes vu que seulement 11% des utilisateurs d’iOS ont testé le service et, sur ces utilisateurs, 61% auraient déjà désactivé le renouvellement automatique de leur abonnement.

Après le présumé flop de l’Apple Watch, le service Apple Music pourrait donc aussi être un raté pour la marque à la pomme.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCondamnation à la peine de mort pour l’un des dix hackers les plus recherchés par le FBI
Article suivantCreative : une gamme Sound Blaster X pour séduire les joueurs

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here