Apple Music va tenter de se démarquer de la concurrence

L’annonce d’Apple Music n’était pas une surprise. La véritable inconnue était de savoir comment la marque à la pomme va se démarquer de la concurrence.

Depuis le temps que les rumeurs évoquent le lancement d’Apple Music, cela n’a pas été une surprise que le service de streaming musical soit dévoilé lors de la keynote qui s’est déroulée lundi soir, en ouverture de la conférence WWDC 2015.

Les véritables questions concernaient non pas l’existence d’Apple Music en tant que nouveau service d’Apple, mais plutôt sur ce que l’offre allait proposer pour se démarquer de la concurrence.

Pour commencer, il est bon de préciser qu’Apple Music est un nouveau service, mais pas une nouvelle application. C’est en fait son application iTunes Music qui sera mise à jour pour englober les nouvelles fonctionnalités, une appli qui est installée par défaut sur tous les terminaux iOS.

À l’usage, cinq onglets seront disponibles pour le mobinaute :

· For You : proposera des recommandations musicales selon les goûts de l’utilisateur
· New : proposera les dernières nouveautés
· Radio : diffusera « Beats 1 », une webradio mondiale qui sera disponible dans une centaine de pays et dont la programmation sera assurée 24 heures sur 24 par DJs Zane Lowe à Los Angeles, Ebro Darden à New York et Julie Adenuga depuis Londres
· Connect : permettra de suivre l’actualité des artistes et visionner des contenus exclusifs
· My Music : proposera ses propres musiques

De prime abord, Apple Music offre pratiquement la même chose que la concurrence, même les 10 dollars par mois de son abonnement sont identiques.

Là où la marque à la pomme se différencie réellement, c’est en proposant un forfait famille à 15 dollars par mois pour jusqu’à six personnes, mais aussi trois mois d’essai gratuits là où Spotify n’en propose qu’un.

Par le biais d’une mise à jour d’iOS 8, la nouvelle version de iTunes Music incluant Apple Music sera disponible à partir du 30 juin prochain, dans plus de 100 pays. Une version de l’application pour a en croire le New York Times, l’objectif d’Apple serait d’obtenir 100 millions d’abonnés payants. Cela semble parfaitement possible en vertu de la force de frappe de la marque à la pomme, mais cela s’annonce tout de même compliqué en considérant que Spotify ne comptabilise que 15 millions d’abonnés sur ses 60 millions d’utilisateurs, preuve que la gratuité a pour le moment la cote.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGalaxy S6 Active : la version étanche du fleuron de Samsung arrive
Article suivantVous laverez surement les mains après cette photo !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here