Apple : nouvelle procédure juridique contre Samsung

Pour sa nouvelle procédure contentieuse aux États-Unis contre Samsung Electronics, Apple demande l’interdiction son dernier téléphone intelligent, le Galaxy S3, en accusant Samsung de viol de brevet.

La firme sud-coréenne a annoncé jeudi qu’Apple avait engagé une nouvelle procédure contentieuse aux États-Unis contre Samsung Electronics, numéro un mondial des téléphones portables, pour obtenir l’interdiction de son dernier téléphone intelligent, le Galaxy S3, en saisissant un tribunal du District nord de Californie, à San José.

Cette nouvelle bataille juridique initiée par la firme à la pomme intervient (comme par hasard) alors que le Galaxy S3 doit inonder le marché américain dans les prochaines semaines.

Alors qu’Apple accuse Samsung de viol de brevet, Samsung rétorque : « les allégations d’Apple sont infondées. Nous les contesterons vigoureusement et ferons la démonstration devant le tribunal que le Galaxy S3 est innovant et unique ».

Dans une précédente bataille juridique, des discussions entre les patrons des deux groupes, Tim Cook, pour Apple, et Gee-Sung Choi, pour Samsung, organisées en mai sur ordre d’un tribunal fédéral à San Francisco, s’étaient révélées infructueuses.

Le Galaxy S3 de Samsung est le dernier fleuron de sa gamme de téléphones multifonctions. Il est doté de capacités de reconnaissance du visage, de commandes vocales améliorées et d’un processeur plus puissant qui permet aux utilisateurs de rédiger leurs courriels tout en regardant des vidéos.

Le smartphone a d’ores et déjà été lancé dans 28 pays, essentiellement en Europe et au Moyen-Orient. Il devait être lancé en Chine jeudi et sera disponible dans 145 pays au total d’ici la fin du mois de juillet. Pour l’heure, le lancement aux États-Unis n’est pas compromis et aura lieu comme prévu ce mois de juin, a assuré Samsung.

Il est bon de rappeler que Samsung a livré 44,5 millions de téléphones intelligents au premier trimestre, contre 35,1 millions pour son rival américain, qui n’est présent que sur le haut de gamme.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows Phone : la barre des 100 000 applications
Article suivantNokia : la gamme Asha pour tenter de redresser la barre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here