Apple : plein feu sur l’iPad Mini

C’est aujourd’hui qu’Apple devrait dévoiler son iPad Mini, une nouvelle tablette qui aura la lourde tâche de concurrencer Amazon, Google et Microsoft sur le segment des tablettes de 7 pouces.

C’est avec les mots « Nous avons un peu plus à vous montrer » qu’Apple a invités les médias aujourd’hui à San José en Californie à 19h00, heure européenne. Conformément à son habitude, rien n’a filtré sur le contenu de cette présentation, mais tout le monde s’attend au moins à la levée de rideau sur le nouvel iPad Mini, une tablette dotée d’un écran de 7,85 pouces contre les 9,7 pouces des modèles actuels.

L’iPad Mini devrait être la riposte aux tablettes plus petites et moins chères proposées par Amazon, Google ou encore Microsoft. D’ailleurs, selon toute vraisemblance, elle devrait être proposée entre 249 et 399 dollars, c’est ce que prévoient les différents analystes du secteur. « La réalité est que les tablettes plus petites semblent beaucoup plus populaires parce qu’elles sont moins chères et plus faciles à porter », explique d’ailleurs l’un d’eux.

Comme pour la plupart des produits Apple, le succès de l’iPad Mini devrait être garanti, Apple aurait lancé la fabrication de 10 millions d’unités selon le Wall Street Journal. Mais ce lancement risque également d’avoir des répercussions sur l’iPad traditionnel qui représente tout de même 17 des 25 millions de tablettes vendues dans le monde au deuxième trimestre.

Alors que certains observateurs considèrent qu’Apple a perdu un peu de sa capacité d’innovation depuis le décès de Steve Jobs, l’iPad Mini sera le premier lancement d’un produit entièrement décidé par Tim Cook. « S’ils sortent un iPad mini renversant, ce qui sera difficile, ils peuvent regagner cette aura », commente Jack Gold, de J. Gold Associates.

Nouveau chargeur pour iPad Mini
Nouveau chargeur pour iPad Mini
Apple devrait dévoiler aujourd'hui son iPad mini
Apple devrait dévoiler aujourd’hui son iPad mini

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentTablettes : cela sera lundi pour Google !
Article suivantWindows 8 : Bill Gates assure sa promotion

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here