Apple poursuit son bannissement des technologies obsolètes

On évoque souvent le fait qu’Apple marche vers le futur en proposant de nouvelles technologies, on oublie souvent de dire que la marque à la pomme contribue grandement au bannissement des technologies obsolètes.

La présentation, lundi, du nouveau MacBook démontre une nouvelle fois la capacité d’Apple à proposer un appareil au design avant-gardiste. En effet, la marque à la pomme a fait le choix délibéré un ordinateur ne disposant qu’une d’une prise écouteur et un connecteur USB Type C. Ce choix technologique fait que cet ordinateur n’a plus droit au port HDMI, au slot microSD, au connecteur Lightning ou à la prise-écran.

Pour son ordinateur ultra minimaliste du point de vue de la connectique, Apple a donc décidé de tout miser sur les nouvelles technologies, de bannir toutes les technologies jugées obsolètes.

En fait, en y réfléchissant un peu plus, on constate que cette attitude de la part de la firme de Cupertino n’est pas nouvelle. Par exemple, en 1998 pour son premier iMac, Apple avait fait l’impasse sur le lecteur de disquettes. Dix ans plus tard, le MacBook Air a précipité la disparition du lecteur optique des ordinateurs portables. La marque à la pomme a aussi éliminé le compartiment batterie, la prise modem 56k, sans oublier le connecteur Ethernet. La firme de Cupertino n’a pas hésité non plus à bannir le FireWire alors même qu’elle avait tout fait pour tenter de le populariser.

Alors que cette attitude pourrait quelque part choquer certaine, il faut souligner qu’elle fait office de précurseur pour les autres marques. En effet, certes plus lentement qu’Apple, les autres fabricants emboitent progressivement le pas de la marque à la pomme pour éliminer les technologies obsolètes. C’est comme cela que les lecteurs de disquettes ont progressivement disparu, tout comme les prises Ethernet.

Dans le futur, on imagine parfaitement Apple supprimer la prise audio au profit du Bluetooth, et pourquoi pas supprimer le port USB Type C au profit du Wi-Fi pour les communications et du chargement sans fil pour la puissance. Ainsi, débarrassé de sa connectique encombrante et disgracieuse, un PC deviendrait un simple appareil parmi tant d’autres.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe ministère de la Culture déclare la guerre au téléchargement illégal
Article suivantEmoji : Facebook remplace « Je me sens gros »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here