Apple propose un iMac « petit prix » à 1099 €

Alors que les modèles d’iMac dévoilés en septembre 2013 restent inchangés, Apple propose désormais un nouvel iMac « petit prix » au format 21,5 pouces.

Il aura fallu attendre une brève interruption de l’Apple Store avant que celui-ci dévoile la nouvelle gamme d’ordinateurs iMac. Le premier constat est que les modèles dévoilés en septembre 2013, le 21,5 et le 27 pouces restent toujours d’actualité.

La nouveauté se situe au niveau d’un nouveau modèle 21,5 pouces proposé à 1099 €, soit 200 € moins cher que l’autre iMac de même dimension.

Pour viser l’entrée de gamme, Apple a bien évidemment revu à la baisse les caractéristiques de ce nouveau modèle. C’est ainsi qu’il ne propose qu’un processeur Intel Core i5 dual-core cadencé à 1,4 GHz, 8 Go de mémoire vive DDR3 à 1600 MHz, un disque dur de 500 Go, du même écran IPS en 1920 x 1080 pixels, avec un rétroéclairage LED, animé par la solution graphique Intel HD Graphics 5000.

Pour le reste, tout est pratiquement identique à ses aînés avec le lecteur de carte mémoire SD, les quatre ports USB 3, les deux ports Thunderbolt, le port Ethernet, le Wi-Fi ac et le Bluetooth 4.0.

Il faut encore souligner qu’il est possible de gonfler cette configuration par un disque dur de 1 To, d’opter pour un disque full SSD de 256 Go, ou de choisir la mixité mécanique/SSD d’un disque Fusion Drive de 1 To. S’il est également possible de choisir entre la Magic Mouse, le Magic Trackpad ou la souris classique, ou encore d’opter pour une configuration clavier de son choix sans frais supplémentaire, toute évolution du processeur ou de la mémoire est impossible.

De fait, cette configuration peu musclée s’adresse avant tout à la bureautique, au web familial et à l’édition légère.

1099 euros : le prix du nouvel iMac d'Apple
1099 euros : le prix du nouvel iMac d’Apple

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBac 2014 : la course aux corrigés !
Article suivantPrix de l'inventeur européen 2014 : une imprimante 3D à l'honneur

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here