Apple : quatre Keynotes en 2013 ?

Après une année 2012 riche en annonces de la part de la firme de Cupertino, l’approche de la fin de l’année 2012 pose inévitablement la question de ce qui est attendu pour 2013.

Actuellement, différentes rumeurs parlent de la sortie d’un iPhone 5S pour l’année prochaine, mais qu’est-ce que nous réserve d’autre Apple ? Piper Jaffray, analyste du cabinet Piper Jaffray Gene Munster, a publié hier une note sur ce que devrait être les sorties de la firme à la pomme pour 2013. Selon Piper Jaffray, 2013 sera une année de transition pour Apple avant 2014 et l’arrivée d’un smartphone « abordable » aux alentours de 200 dollars. Cela ne devrait pas empêcher Apple de raccourcir les cycles de ses produits, notamment des Smartphones, pour passer à deux mises à jour par an à l’instar des concurrents Android.

Ainsi, Piper Jaffray prévoit quatre Keynotes. Un iPad Mini Retina devrait être présenté en mars. Une nouvelle version de Mac OS X, la 10.9, ainsi qu’une nouvelle version iOS 7 devraient être dévoilées en juin lors de la Worldwide Developers Conference. Septembre verrait la sortie de l’iPhone 5S, vraisemblablement équipé d’un processeur plus rapide, de plus de RAM et d’un meilleur capteur photo, ainsi qu’un nouvel iPad. La grosse nouveauté devrait être présentée en novembre avec le téléviseur Apple.

Selon Gene Munster, analyste du cabinet Piper Jaffray Gene Munster, la télévision selon Apple sera équipée d’une dalle d’une dimension comprise entre 42 et 55 pouces, son design sera un élément clé, mais surtout qu’il s’agira de la « nouvelle » interface pour plusieurs autres appareils avec vraisemblablement l’intégration de Siri et FaceTime.

Aux finales, heureusement que Piper Jaffray et Gene Munster estiment qu’il s’agira d’une année de transition, car, mine de rien, les sorties s’annoncent riches et prometteuses, pour autant qu’elles correspondent à la réalité d’Apple.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLumia 920 : rupture de stock en France
Article suivantJailbreak : prudence et patience !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here