Apple SIM : ce qu’Apple n’a pas dit lors de sa keynote

Lors de sa keynote, Apple s’est focalisé sur la présentation de ses nouveaux iPad et iMac, ou sur le lancement d’iOS 8.1, OS X Yosemite et Apple Pay, mais s’est bien gardé de parler de l’Apple SIM ! Apple iPad Mini 3 avec Apple SIM

C’est en marge de sa keynote qui a officialisé ses nouveaux iPad et iMac, le lancement d’iOS 8.1, OS X Yosemite et Apple Pay, que l’on apprend que la marque à la pomme nous a réservé une autre surprise qui a été soigneusement occultée de la présentation : l’Apple SIM.

Il n’est pas nouveau qu’Apple mette la pression sur les opérateurs au niveau de la carte SIM, notamment en intronisant le Micro-SIM en 2010, ou en imposant sa propre conception de la Nano-SIM en 2012. Aujourd’hui, la firme de Cupertino a décidé d’aller plus loin en éditant ses propres cartes SIM !

C’est en consultant les pages consacrées aux connectivités sans-fil des nouveaux iPad qu’il est possible de découvrir que certains iPad Air 2 et iPad Mini 3 seront équipés d’une Apple SIM préinstallée, il s’agit des versions Wi-Fi + Cellular.

Grâce à cette carte, pour le moment disponible uniquement aux États-Unis et au Royaume-Uni, l’utilisateur pourra souscrire une offre sans engagement auprès d’AT&T, de Sprint et de T-Mobile (USA) ou d’EE (GB) sans s’adresser aux opérateurs. Mais là où cela devient intéressant, c’est que, en cas de voyage à l’étranger, il suffira d’un minimum de manipulations pour souscrire un abonnement local.

Il faut dire qu’en prenant en charge respectivement 20 et 14 bandes de fréquences LTE, l’iPad Air 2 4G et les deux références d’iPad Mini 3 4G sont voués à être les mêmes modèles partout dans le monde.

Alors que les cartes SIM étaient chasse gardée des opérateurs, cette incursion d’Apple sur leur terrain ne sera certainement pas sans réaction, surtout que TechCrunch annonce que cette Apple SIM sera disponible séparément pour 5 dollars (reste à connaitre sa compatibilité).

En réfléchissant plus loin, cette démarche d’Apple pourrait être une première étape vers la disparition de la carte SIM physique au profit d’une SIM virtuelle, une technologie qui pourrait parfaitement débarquer l’année prochaine avec le prochain iPhone.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTwitpic : la résurrection n’aura finalement pas lieu
Article suivantAvec Audio Card, Twitter s’appuie sur iTunes et SoundCloud

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here