Apple TV : tout n’est pas encore parfait

Aux États-Unis, les critiques de l’Apple TV sont élogieuses. Plus objectivement, le produit est bien, mais pas encore parfait.

Apple a récemment lancé une nouvelle version de son boitier multimédia Apple TV. Par rapport aux versions précédentes, celui-ci est nettement mieux à croire les critiques élogieuses émanant des États-Unis. Plus objectivement, il y a du progrès, mais ce n’est pas encore parfait.

Des ajouts qui sont de réels plus pour l’Apple TV

Par rapport aux versions précédentes, le nouveau boitier multimédia Apple TV a droit à trois ajouts importants :

  • L’arrivée de l’assistant virtuel Siri est un réel plus, car cela permet d’utiliser les commandes vocales pour piloter le système. C’est d’autant plus pratique qu’un micro placé sur la télécommande évite de devoir crier pour se faire comprendre. Tout n’est pas parfait vu que l’assistant peut parfois planter.
  • L’accès à l’App Store est à toutes ses applications est une immense opportunité de pouvoir installer beaucoup de choses sur son Apple TV, comme des jeux. Par contre, il faut l’avouer, la télécommande, malgré sa surface tactile et ses quelques boutons… ce n’est pas encore ça. Il faut ajouter que les jeux faits pour iOS, une fois sur grand écran, ce n’est pas ça non plus.
  • L’arrivée de la recherche universelle est également une bonne chose pour pouvoir trouver quelque chose… on va y revenir.

La recherche, une force qui est en fait une faiblesse pour l’Apple TV

La recherche universelle est bien évidemment la panacée en permettant de rechercher n’importe quel contenu pour les applications que l’on utilise. Le problème est qu’il faut justement avoir accès à ces fameuses applications.

Et oui, via l’App Store, on y a bien accès. C’est ainsi qu’il est possible de profiter de très nombreuses offres de contenus aux États-Unis, des offres qui se résument à Netflix et iTunes au Canada par exemple. De fait, la recherche universelle fait du coup bien triste mine.

L’espoir d’Apple TV va passer par les mises à jour

Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille critiquer plus que raison l’Apple TV. La question des contenus devrait normalement se résoudre toute seule au grès de l’arrivée des mises à jour. C’est juste dommage d’avoir accès à des contenus bridés simplement parce que l’on ne vit pas aux États-Unis. Et comme on parle de Canada et non pas de la France, ce n’est pas une question de langue ni de continent.

Dès lors, payer pour quelque chose auquel on n’a pas encore accès peut sembler prématuré pour le moment.

Est-ce qu’Apple « vole » les personnes qui achètent l’Apple TV ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPour SFR, Zive rime avec nouvelle box et offre SVOD
Article suivant#slipgate : pourquoi cet homme en slip a fait le buzz ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here