Apple : un dos entièrement métallique pour le prochain iPhone

Les actuelles bandes métalliques au dos des iPhone ne devraient pas exister sur le prochain iPhone, qu’il s’agisse de l’iPhone 6S ou de l’iPhone 7.

Lorsqu’on est dans un ascenseur, nos smartphones ont tendance à ne plus capter, ce qui est dû à la sorte de boite métallique qui nous entoure et qui bloque la propagation des ondes radio. C’est exactement le même problème qui se pose au sein des iPhone, entièrement métallique hormis les bandes de plastique au dos de l’appareil qui servent justement à laisser passer les ondes.

Cette bande plastique sur le dessus, que l’on peut qualifier de disgracieuse et d’inadaptée pour un boitier métallique, possède donc une utilité certaine vu qu’elle se situe juste devant les antennes qui servent aux communications.

Pour le prochain iPhone, qu’il s’appelle iPhone 6S ou iPhone 7, cette bande plastique pourrait ne plus être de la partie. Pour résoudre le problème du passage des ondes à travers un boitier métallique, en l’occurrence l’aluminium, Apple aurait trouvé un nouveau matériau métallique composite inventé par la marque à la pomme.

Pour autant que cette rumeur soit vraie, elle indiquerait qu’Apple soigne son fleuron dans le moindre détail, pas seulement au niveau de son design, de ses performances ou encore des applications qu’il embarque. Alors que ce changement passera pratiquement inaperçu auprès des utilisateurs et des critiques, son implication est importante, car elle signifie que les antennes ne seront plus un problème, une innovation qui pourrait bien évidemment aller au-delà de la simple téléphonie.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBac : les sujets de l’épreuve de Sciences éco
Article suivantBac L : le cru 2015 des épreuves de littérature

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here