Apple : une nouvelle tablette «mini iPad» cet automne pour conforter sa position dominante ?

Avec les arrivées de la Surface de Microsoft et de la Nexus 7 de Google, Apple se doit de ne pas rester inactif sur ce segment. La firme à la pomme pourrait commercialiser une version réduite d’ici octobre.

Les iPad se vendent toujours aussi bien, mais cela n’empêche pas Apple de rester actif sur ce créneau, surtout avec les lancements de la Surface de Microsoft et de la Nexus 7 de Google. Apple préparerait le lancement d’une version de dimensions réduites, et moins chères, de sa fameuse tablette iPad cette année, peut-être dès le mois d’octobre.

Selon divers médias qui se fient à des sources parmi les fournisseurs d’Apple, la sortie du « mini iPad », comme on le surnomme, viserait à étouffer les ambitions de Google, Microsoft et autre Amazon qui cherchent à prendre pied sur le marché en forte croissance des tablettes numérique.

Alors que le géant de Cupertino détient solidement 61% des parts du marché des tablettes, et faute de pouvoir rivaliser avec l’image de la marque d’Apple, Google pour sa Nexus 7 et Amazon pour sa Kindle Fire ont choisi de se battre sur les prix, avec un tarif de 199 dollars. Le prix de la Surface de Microsoft n’étant pas encore annoncé. Comparativement, la gamme de prix de l’iPad le plus récent s’échelonne de 499 à 829 dollars et la génération précédente, l’iPad 2, débute à 399 dollars.

Un « mini iPad », qui offrirait un prix plus attrayant en contrepartie du renoncement à l’écran très haute définition de la dernière génération du produit sortie en mars, s’annoncerait comme un cauchemar pour les concurrents d’Apple et pourrait donc une nouvelle fois leur couper l’herbe sous le pied !

Selon le cabinet d’études marketing NPD DisplaySearch, « il existe aujourd’hui un business plan, un objectif de production à grande échelle et une cible marketing pour une tablette de 7,85 pouces ». La version actuelle atteint 9,7 pouces.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSony : une PS4 pour Noël 2013 ?
Article suivantInternet : l’opération « Carole » permet d’identifier des centaines de pédophiles dans le monde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here