Apple : une offensive signée iWatch

La montre intelligente d’Apple n’était qu’une rumeur. Pourtant, depuis que la firme de Cupertino dépose des demandes d’enregistrement de la marque iWatch, l’existence de cette montre semble de plus en plus se confirmer.

Cela fait déjà plusieurs mois que tout le monde s’interroge sur l’hypothétique sortie d’une iWatch, une montre intelligente signée Apple. Tout le monde attend, ce qui permet à d’autres constructeurs de proposer leurs solutions, comme Sony qui vient de récemment présenter sa SmartWatch, une montre étanche à écran tactile capable de dialoguer avec les smartphones sous Android. Mais voilà, en matière de nouveauté, Apple fait toujours figure de référence et crée l’attente.

Si aucune nouvelle information ne filtrait ces derniers temps, ce sont les demandes d’enregistrement de la marque iWatch au Japon, à Taïwan, au Mexique, ou encore en Russie qui amènent désormais de l’eau au moulin, confirmant ainsi les rumeurs au sujet du développement de cette montre.

Typiquement, cette demande a été déposée au Japon le 3 juin dernier, puis publiée le 27 juin sur le site de l’office japonais des brevets dans la catégorie « Accessoires informatiques ». Le processus d’enregistrement de la marque dure normalement entre quatre à cinq mois, ce qui permet de spéculer sur une sortie de cette iWatch pour les Fêtes de fin d’année.

Une chose est certaine, les informations « concrètes » commenceront certainement à filtrer maintenant qu’un élément de preuve concrète de l’existence du projet iWatch a été confirmé.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook pour Android : est-ce que l’application collecte des données à votre insu ?
Article suivantVertu Ti : luxe ne rime pas forcément avec haut de gamme

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here