Apple décide de ne pas communiquer sur les ventes d’iPhone 7

Il faudra attendre les résultats trimestriels pour connaitre les ventes d’iPhone, c’est de cette manière qu’Apple a indiqué qu’il ne communiquerait pas sur les ventes de l’iPhone 7.

Habituellement, Apple communique sur le lancement de son nouvel iPhone en indiquant le nombre d’appareils vendus durant son premier weekend de commercialisation, comme cela a été le cas avec les chiffres record enregistrés pour l’iPhone 6s. Il ne faudra pas attendre le même genre d’information au sujet du tout nouveau iPhone 7.

C’est sur la chaîne américaine CNBC qu’Apple a indiqué qu’il ne communiquerait plus les chiffres de ventes post-lancement. Comment faut-il interpréter ce changement de communication de la part de la marque à la pomme ?

L’annonce de la vente de 13 millions d’iPhone 6s au cours de son premier weekend de commercialisation ou celle de 1 million d’iPhone 3 à l’époque peut s’apparenter à une sorte d’autosatisfaction de la part de la firme de Cupertino. Une explication à la disparition de ce genre de communication serait que l’entreprise soit devenue plus humble avec une volonté d’afficher une image un peu moins arrogante.

Une nouvelle communication pour rassurer les investisseurs

Officiellement, Apple déclare que l’explication est à rechercher du côté de la justesse des chiffres. « Les chiffres initiaux étaient basés sur les livraisons, par la demande. Nous estimons que cette approche n’est pas représentative pour les investisseurs et nos clients. Nous ne fournirons donc plus de chiffres post-lancement », a ainsi déclaré un porte-parole de la société.

Mais dans une conjoncture actuelle compliquée avec des ventes en berne, il est légitime de penser qu’Apple ne veut plus communiquer sur ses chiffres si ce n’est pas pour annoncer un record. En annonçant que les ventes seront annoncées lors de la publication des prochains trimestriels, la firme veut aussi rassurer les investisseurs, ou surtout ne pas les effaroucher avec des ventes éventuellement décevantes. « Si vous observez la situation en tenant compte du ralentissement du marché des smartphones et du ralentissement de la croissance des ventes d’iPhone, il y a de quoi susciter un peu de nervosité auprès des observateurs », commente un analyste chez IHS. Cette explication semble beaucoup plus plausible pour expliquer la nouvelle manière de communiquer d’Apple.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : un brevet pour qu’un smartphone surveille les conducteurs
Article suivantDeux nouvelles PS4 : Sony présente des versions Slim et Pro
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here