Apple vs Samsung : c’est au tour du jury de décider !

Le mégaprocès qui oppose Apple à Samsung pour des questions de violations de brevets touche à son épilogue, en effet, c’est au tour des jurés de procéder à leurs délibérations.

Après quatre semaines de procès, place aux délibérations dans ce mégaprocès aux enjeux économiques phénoménaux. En effet, les 2,5 milliards de dollars de dommages réclamés par Apple pourraient être dérisoires par rapport aux marchés en jeu.

Le marché américain est primordial, surtout que les ventes de smartphones du géant sud-coréen y ont quasiment doublé en une année. Avec 21,2 millions de terminaux vendus, pour 7,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires, au cours du seul premier semestre 2012, ce n’est donc pas pour rien non plus qu’Apple cherche à faire interdire la vente des tablettes et smartphone Galaxy aux États-Unis.

Peu importe, la décision des jurés, mais elle pourrait aussi avoir des répercussions sur Google, car Samsung, à lui seul, représente la moitié des terminaux vendus sous Android.

De plus, alors qu’une trentaine d’autres procès opposent encore les deux géants à travers le monde, la décision de ce jury de San Jose, en Californie, pourrait influencer, dans un sens ou dans l’autre, les prochaines décisions de justice pas encore prononcées.

Donc, la tâche des jurés est complexe, alors que les neuf membres de ce jury populaire ont été confrontés aux démonstrations techniques et petites phrases-chocs… « Plutôt que d’accepter la concurrence sur le marché, Apple cherche à obtenir un avantage compétitif au tribunal », a, d’un côté, plaidé Charles Verhoeven, l’avocat de Samsung, allant jusqu’à ironiser sur le fait qu’Apple « estimait légitime d’avoir un monopole sur un rectangle aux angles arrondis, avec un grand écran ». Apple, par l’entremise de son avocat Bill Lee, s’est défendu de vouloir empêcher Samsung de vendre des smartphones : « Tout ce que nous voulons, c’est que vous fassiez le vôtre… »

Pas facile d’imaginer un verdict, reste plus qu’à attendre la fin des délibérations.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOrange : une panne prive 800 000 clients de messagerie vocale
Article suivantSamsung : le Galaxy S Duos sera disponible à partir de septembre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here