Apple vs Samsung : la justice japonaise donne raison au Coréen !

Dans la bataille juridique planétaire que se livre Apple et Samsung à propos de violations de brevets, un tribunal de Tokyo n’a pas donné raison à la firme à la pomme.

Selon Bloomberg, Apple accusait dans ce procès japonais Samsung d’avoir violé ses brevets sur la synchronisation de la musique et de la vidéo avec un serveur.

Les smartphones Galaxy S et les tablettes Galaxy Tab de Samsung n’enfreignent pas des brevets d’Apple a estimé le juge Tamotsu Shoji qui a débouté la plainte d’Apple. En effet, un tribunal de Tokyo a considéré que les appareils incriminés de Samsung n’enfreignaient aucun des brevets brandis par le constructeur de l’iPhone et de l’iPad.

De fait, non seulement la firme de Cupertino se voit refuser les 100 millions de yens (1 million d’euros) réclamés en réparation, mais elle devra en contrepartie rembourser les frais de justice de son grand rival. Après ce jugement, Apple a néanmoins la possibilité de faire appel de cette décision.

Ce nouveau verdict dans la bataille juridique planétaire que se livre Samsung et Apple montre que les décisions de justice dans cette guerre des brevets se suivent, mais ne se ressemblent pas. Lourdement condamné aux États-Unis, le constructeur sud-coréen a été blanchi au Japon !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité