Apple vs Samsung : le protectionnisme à la mode des États-Unis

Alors que le gouvernement américain a récemment opposé son veto à une décision d’interdiction de commercialisation d’appareils Apple sur le sol américain, en fera-t-il de même vis-à-vis de Samsung qui vient de subir le même genre d’interdiction ?

Selon la Commission américaine du commerce international (USITC), saisie par Apple, Samsung a violé deux brevets. C’est pour cette raison que l’USITC a prononcé une interdiction d’importation de plusieurs appareils, notamment les gammes Galaxy, Transform et Nexus. Cette décision devrait entrer en vigueur dans 60 jours.

D’ici là, tout le monde va se tourner vers le gouvernement américain pour savoir s’il va opposer son veto à cette décision. En effet, la semaine dernière, l’administration Obama avait opposé son veto à une décision opposée condamnant Apple à ne plus pouvoir commercialiser certains modèles à cause de la violation de six brevets de Samsung.

En argumentant sa décision de « purement économique », « pour maintenir les conditions de la concurrence sur l’économie américaine et les effets sur les consommateurs américains », le gouvernement devrait logiquement intervenir avec le même argumentaire pour s’opposer à l’interdiction de commercialisation des produits Samsung. Mais, est-ce que cela sera fait ? Ou ne serait-ce pas, au final, qu’une mesure de protectionnisme des États-Unis ?

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker