Apple vs Samsung : ultime tentative de conciliation

Mercredi, la juge américaine Lucy Koh en charge du procès entre Apple et Samsung au sujet de la violation de brevets de la copie de design a demandé à Tim Cook, patron d’Apple, et Kwon Oh-Hyun, patron de Samsung, de se téléphoner afin de tenter de trouver un accord.

Pour Lucy Koh, la juge en charge du procès entre Apple et Samsung à San Jose en Californie, « il est temps de faire la paix » pour les deux protagonistes. Pour la dernière fois, elle a recommandé aux deux parties de trouver une issue négociée aux litiges qui les opposent, insistant sur le caractère risqué, pour les deux parties, d’un jugement rendu par les jurés.

« Il y a des risques pour les deux parties. Je pense que ça vaut au moins la peine d’essayer », a-t-elle argumenté. « Si ce que vous vouliez, c’est attirer l’attention sur le fait qu’il y a de la propriété intellectuelle dans ces appareils, le message est passé », a-t-elle encore précisé avant d’ajouter : « Il est temps de faire la paix ».

En mai dernier, la justice avait déjà imposé deux jours de négociations entre les deux patrons. C’est faute d’avoir pu ou su trouver un terrain d’entente que ce procès pour violation de brevets, le plus grand intenté aux États-Unis depuis des décennies, avait débuté le 30 juin.

Pour rappel, Apple accuse son concurrent sud-coréen d’avoir copié délibérément son iPhone et réclame plus de 2,5 milliards de dollars. Pour sa part, Samsung accuse la firme américaine de violer certains de ses propres brevets.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker