Apple Watch : boudée avant sa sortie ?

Alors que l’on n’a encore aucune idée précise sur la commercialisation de l’Apple Watch, il semblerait que les consommateurs s’en désintéressent déjà.

Depuis l’annonce de l’Apple Watch, la marque à la pomme n’a plus véritablement communiqué sur sa smartwatch qui devrait être commercialisée en début d’année prochaine. On ne sait par exemple toujours rien de très précis au sujet de sa date de commercialisation.

Alors qu’Apple a toujours su fédérer les fans de la marque autour des sorties de ses nouveaux produits, en sera-t-il de même avec l’Apple Watch ? Selon le cabinet Piper Jaffray, spécialisé dans la marque à la pomme, cela ne sera pas forcément le cas.

Ce cabinet constate en effet que 10% des aficionados de la marque s’étaient déclarés intéressés par l’achat d’une Apple Watch au moment de son annonce. Aujourd’hui, cette proportion est tombée à 7%, ce qui dénote un certain désintéressement.

Alors que la sortie d’un nouvel iPhone suscite l’emballement, celle de cette Apple Watch semble plutôt être boudée.

Pour expliquer cet état d’esprit plutôt négatif, il est bon de préciser que les acheteurs potentiels ne disposent à l’heure actuelle que de très peu d’informations, que cela soit au sujet des composants embarqués ou de l’autonomie du dispositif alors même que la seule information réellement connue est son prix, à partir de 349 euros.

De fait, Piper Jaffray considère que l’Apple Watch ne sera pas forcément un produit de masse, ce qui n’est pas forcément grave pour la firme de Cupertino qui fera tout de même de substantielles marges sur ce produit.

Il est par ailleurs aussi parfaitement possible, moyennant une bonne communication, qu’Apple relance l’intérêt pour son produit le moment opportun. Une chose est en tout cas certaine, boudé ou pas, il est certain que la commercialisation de l’Apple Watch sera un événement high-tech de 2015.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOS X : Apple inaugure la mise à jour automatique
Article suivantISS : un timelapse surréaliste de la Terre vue de l’espace

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here