Applis : le gratuit a de plus en plus la cote

Selon les dernières statistiques, les applications gratuites sont de plus en plus populaires en représentant 90% de tous les téléchargements.

Selon le cabinet d’analyse Flurry, les utilisateurs de smartphones et de tablettes numériques plébiscitent de plus en plus les applications gratuites. Si le phénomène de la gratuité était particulièrement en vogue sous Android, cette tendance se reflète aussi sous iOS avec une progression du gratuit de 80% en 2010 à 90% en 2013.

Mais attention, il faut être clair, le gratuit ne signifie pas forcément le sans revenu pour les développeurs. En effet, les applis gratuites sont souvent synonymes de revenus in-app grâce à la publicité et aux achats d’options, de fonctions complémentaires, ou d’offre premium.

Si le gratuit a la cote, le payant est toujours présent, surtout du côté des possesseurs d’iPad qui sont les personnes les plus enclines à mettre la main au portemonnaie. C’est ainsi que le prix moyen d’une appli téléchargée est de 0,50 dollar pour les propriétaires d’iPad, de 0,19 dollar pour ceux d’iPhone et de 0,06 dollar pour les utilisateurs d’Android.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : quel avenir pour Windows RT ?
Article suivantNexus 7 : Google poursuit son offensive contre l’iPad

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here