Ils approchent des bébés manchots grâce à un robot-peluche

Alors que la présence humaine stresse les manchots, des chercheurs ont l’idée d’utiliser un robot-peluche.

Par définition, les animaux sauvages sont très facilement stressés par la présence humaine. Dès lors, comment faire lorsqu’il s’agit de les soigner, de les marquer ou simplement de les observer ? L’idée d’Yvon Le Maho, spécialiste des manchots qui avait notamment travaillé sur le film « La Marche de l’empereur » a été d’utiliser un robot rover.

C’est en constatant que le petit robot rover a largement moins stressé les animaux que des chercheurs de l’université de Strasbourg et du centre scientifique de Monaco ont même été plus loin en déguisant le robot en bébé manchot : en un robot-peluche.

Le résultat est qu’ils ont pu approcher, d’une manière exceptionnelle, d’une « crèche » regroupant des bébés manchots. Comme l’explique Yvon Le Maho dans le magazine Nature, l’idée serait de parvenir « à des recherches plus acceptables au plan éthique […] tout en évitant les biais scientifiques liés à la perturbation des animaux dans leur milieu naturel ».

Il est à noter que l’idée du robot a déjà été utilisée, notamment par des chercheurs de l’université Carnegie-Mellon de Pitsburg (États-Unis) qui ont utilisé un crocodile téléguidé pour étudier la qualité de l’eau d’un fleuve au Kenya infesté par 4 000 hippopotames jugés potentiellement dangereux.



Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité