Appsify : une solution clé en main pour développer des applications iOS

À l’instar de ce que propose WordPress pour la création de blogs, Appsify.me se veut une plateforme de développement de type WYSIWYG pour iOS.

Si développer une application pour iOS pouvait sembler rébarbatif, cela n’est plus le cas avec Appsify.me. Que cela soit la création de menus, l’intégration de flux RSS, la gestion de galeries, l’utilisation de cartes géographiques ou encore l’insertion de modules communautaires, Appsify.me propose une solution clé en main.

Avec la possibilité d’extraire le projet puis de le prévisualiser au sein de Xcode. Pour tester l’application sur son iPhone, il faudra s’acquitter de 299 dollars ou 239 euros (par application). La société explique qu’il s’agit d’un paiement unique, permettant bien évidemment d’accéder au code source, d’effectuer des mises à jour ultérieures avec une traduction de cette application. Interrogé par nos soins, Appsify.me précise que cela n’inclut pas les 99 dollars annuels pour pouvoir soumettre son application à Apple.

Enfin, à l’instar de WordPress, le développeur bénéficiera de quelques de plugins permettant d’enrichir son application ainsi que d’un service d’assistance.

Initialement proposé en souscription, Appsify.me est désormais disponible en version d’évaluation gratuite, il suffit de l’installer sur son serveur MySQL 5.0+/PHP 5.3+. Il est à noter, comme WordPress, que quelques plugins sont proposés, ainsi que d’un service d’assistance.

Ensuite, pour tester son application sur son iPhone, il faudra s’acquitter de 299 dollars (239 euros) par application pour l’utiliser et accéder à son code source. Il faut encore préciser que cela n’inclut pas les 99 dollars annuels nécessaires pour soumettre son application à Apple.

Retrouvez davantage d’informations sur cette vidéo :

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentGoogle : est-il utile d’adopter les URL descriptives ?
Article suivantYahoo.com : une publicité malveillante diffuse un malware

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here