Aquilops americanus : découverte d’un nouveau dinosaure à corne

C’est suite à la découverte d’un crâne dans le Montana qu’un nouveau dinosaure à corne a été découvert en Amérique du Nord : l’Aquilops americanus.

C’est par le biais d’une publication dans la revue scientifique américaine PLOS ONE que l’on apprend la découverte de l’Aquilops americanus.

Selon les auteurs de l’étude, le crâne découvert dans le Montana est un exemple des dinosaures primitifs d’Amérique du Nord. Il s’agirait de l’espèce de dinosaure à corne la plus ancienne connue à ce jour en Amérique du Nord.

Ce dinosaure de petite taille, comparable à celle d’un corbeau, possédait un crâne fossilisé de 8,4 centimètres de long. Son bec était crochu et ses joues protubérantes. Il a été baptisé Aquilops americanus, ce qui signifie « tête d’aigle américain ». Le-crane-est-le-seul-specimen-connu-de-Aquilops-americanus

L’Aquilops americanus a vécu au début du Crétacé, c’est-à-dire il y a 108 millions d’années, soit 20 millions d’années plus tôt que le plus ancien dinosaure à corne connu jusqu’à présent explique Andrew Farke, un paléontologue du Musée Raymond Alf d’Histoire naturelle en Californie, un des auteurs de cette découverte.

« Nous avons été surpris de constater que ce dinosaure était plus proche des dinosaures à corne d’Asie que de ceux qui vivaient en Amérique du Nord », précise le scientifique.

En associant cette découverte à d’autres données, les chercheurs suggèrent qu’il devait exister un ancêtre aux Aquilops americanus en Asie, il y a environ 113 à 105 millions d’années, et qu’une migration s’est produite à un moment donné.

Le paléontologue souligne également que peu de choses sont pour le moment connues sur ce dinosaure puisque seuls quelques dents et le crâne ont été découverts.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.