ARCEP : Orange propose la meilleure qualité alors que Free est à la traîne

L’ARCEP vient de publier son observatoire annuel de la téléphonie mobile en France. Orange en sort grand gagnant alors que Free est à la peine.

C’est jeudi que selon l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a publié son rapport annuel de la téléphonie mobile en France, son « Observatoire de la couverture et de la qualité des réseaux mobiles ».

Afin de permettre à tout un chacun de comparer la qualité des opérateurs dans leur région, l’Autorité propose un tableau sur son site pour visualiser les principaux indicateurs.

Avec 153 indicateurs au-dessus de la moyenne sur les 210 pris en compte par l’étude, Orange est l’opérateur qui arrive largement en tête en termes de qualité.

Avec respectivement 52 et 42 indicateurs au-dessus de la moyenne, Bouygues Telecom et Numericable-SFR sont au coude à coude.

Par contre, avec seulement 9 indicateurs au-dessus de la moyenne, Free en largement à la traine.

Dans son « Observatoire de la couverture et de la qualité des réseaux mobiles », l’ARCEP fait aussi le point sur la couverture.

En 2G et 3G, la couverture de la population est de 97% à quasiment 100% selon les opérateurs. Par contre, en 4G, la couverture est nettement plus inégale entre Orange (72%), Bouygues Telecom (71%), Numericable-SFR (53%) et Free (33%).

Au niveau de la couverture du territoire, la couverture est toute aussi inégale entre Bouygues Telecom (23%), Orange (22%), Numericable-SFR (14%) et Free (3%).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHacking : des extraits des romans de Jane Austen pour cacher des virus
Article suivantPlayStation 4 : leader incontesté du marché mondial des consoles de jeux

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here