Archos annonce le VR Glasses, son propre casque de réalité virtuelle

Avec l’Oculus Rift, le Gear VR de Samsung ou le casque VR One de Carl Zeiss, les solutions se multiplient sur le marché des casques de réalité virtuelle. À cette liste, il faut désormais ajouter le français Archos avec son VR Glasses. Archos VR Glasses, la réalité virtuelle Made in France

À l’instar de plusieurs autres sociétés, Archos a décidé de se lancer dans la commercialisation d’un casque de réalité virtuelle. Baptisé VR Glasses, cette solution sera confrontée aux Oculus Rift, Gear VR, VR One et autres.

Tout comme la solution de Samsung ou de Carl Zeiss, le VR Glasses ne dispose pas de son propre écran. Il s’agira d’insérer un smartphone dans le casque en tant que surface d’affichage. L’avantage de la solution d’Archos est qu’elle est compatible avec plusieurs modèles d’appareil, qu’ils soient sous Android, iOS ou Windows Phone.

Pour son casque, Archos promet que toutes les applications de réalité virtuelle actuellement disponibles sur le marché, soit plus d’une centaine, sont compatibles alors qu’une prochaine mise à jour de son Player Vidéo maison devrait apporter de la 3D stéréoscopique à ses utilisateurs.

Annoncé à 29,99 euros, le VR Glasses est nettement moins cher que le VR One (99 euros) ou le l’Oculus Rift (entre 300 et 400 dollars). Pour ce qui est de la commercialisation, le casque de réalité virtuelle d’Archos sera proposé à partir du mois de novembre.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTombeau d’Amphipolis : pour la mère ou le père d’Alexandre le Grand ?
Article suivantInévitable « Facebookisation » de Twitter !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here