Arrivée de Netflix en France : une occasion d'adapter la réglementation

Entre les jours interdits de cinéma à la télévision, les secteurs interdits de publicité, les règles de parrainage ou encore certaines obligations de productions imposées aux chaînes, la réglementation française est stricte… mais surtout totalement obsolète face à l’arrivée de Netflix, respectivement d’acteurs internationaux.

Maintenant que l’arrivée de Netflix en France a été officialisée pour la mi-septembre, c’est toute la réglementation de la profession qui se retrouve sous les projecteurs de l’actualité. En effet, alors que le service de vidéo à la demande par abonnement sur internet (SVOD) opérera à partir du Luxembourg dans un premier temps, puis des Pays-Bas dès 2015, qu’en sera-t-il de la réglementation française ?

Entre les jours interdits de cinéma à la télévision, les secteurs interdits de publicité, les règles de parrainage ou encore certaines obligations de productions imposées aux chaînes, ou les obligations de financement et de quotas d’œuvres françaises imposés aux SVOD français, que respectera Netflix ?

Comme le souligne unanimement les professionnels, que cela soit Frédérique Bredin, présidente du Centre national du cinéma (CNC), Nonce Paolini, PDG du groupe TF1 ou encore Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6, la grande question est de savoir si la France va se voiler la face ou profiter de l’occasion pour faire évoluer la réglementation actuellement en vigueur.

C’est d’ailleurs dans ce sens que Nonce Paolini n’hésite pas à souligner qu’« il faut que les règles du jeu changent vite ! ».

Si rien n’augure des changements à venir en France, les professionnels auront au moins eu le mérite de pointer du doigt le problème avant que celui-ci n’en deviennent réellement un. Reste à savoir si cela va faire bouger les choses, ou si le gouvernement préférera prendre son temps… pour se lamenter plus tard sur des impôts pas payés en France, une réglementation pas respectée, etc. L’arrivée de Netflix est une aubaine, autant que tout le monde en profite pour faire évoluer la situation vers un monde meilleur.

Le siège de Netflix à Los Gatos, en Californie.
Le siège de Netflix à Los Gatos, en Californie.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSécurité : Facebook s'attaque aux virus
Article suivantInternet Explorer : encore une faille 0-day !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here