Astéroïde 2014 DX110 : aucun danger pour la Terre [Vidéo]

Mercredi soir, vers 22h00, l’astéroïde 2014 DX110 a frôlé la Terre, un phénomène qui se produit une vingtaine de fois par an.

Alors que la distance entre la Terre et la Lune est de 385 000 kilomètres, l’astéroïde 2014 DX110 a frôlé notre planète, mercredi soir vers 22h00, en passant à 350 000 kilomètres de notre planète.

Cet astéroïde de 30 mètres de diamètre, déjà connu des astronomes, est donc passé sans encombre à proximité de la Terre, un phénomène qui n’est pas rare que cela. Il y a environ un an, un autre astéroïde a par exemple déjà frôlé notre planète… En fait, ce genre de passage se produirait une vingtaine de fois par an.

Si ces astéroïdes frôlent notre planète, le risque n’est pas nul d’une collision. Heureusement, les probabilités sont très faibles, particulièrement pour une collision avec un gros astéroïde.

Histoire de réduire ce risque, le programme « Near-Earth Object Observations » de l’agence spatiale américaine répertorie tous les objets passant non loin de la Terre. Cette observation n’élimine pas les collisions, comme celle survenue le 15 février 2013 en Russie, mais heureusement pour nous que la majorité des objets qui entrent dans notre atmosphère sont sans danger pour nous.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentIBM vs Lenovo : les salariés chinois se rebiffent contre le rachat de l'activité serveur
Article suivantMicrosoft : présentation de DirectX 12 le 20 mars

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here