Atos acquiert la division informatique de Xerox pour 1,05 milliard de dollars

Le groupe français Atos vient d’annoncer le rachat de la division informatique de l’américain Xerox ITO, une transaction qui se monte à 1,05 milliard de dollars.

Le groupe français Atos renforce son statut de société de services en ingénierie informatique (SSII) au niveau mondial en annonçant le rachat de la division informatique de l’américain Xerox ITO. Alors que l’opération s’élève à 1,05 milliard de dollars, la transaction devrait être finalisée au cours du premier semestre de l’année prochaine, notamment après l’aval des autorités de la concurrence.

Atos était en relation de longues dates avec Xerox vu que le groupe américain fournit les impressions, les ressources humaines et les services financiers au groupe français alors qu’Atos gérait le fonctionnement pour Xerox en Europe.

Suite à cette transaction, Atos deviendra le principal fournisseur informatique de Xerox. Hormis l’activité informatique, cette acquisition permet au groupe français de mettre la main sur les services d’infrastructure informatiques internes de Xerox ITO.

Alors que ce rachat montre clairement l’intention d’Atos de s’attaquer au marché américain, la valeur de son action a clôturé en hausse de 7% à la Bourse de Paris. Dans les échanges d’après Bourse, le titre de Xerox a pour sa part pris 2%.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent12% d’hyperconnectés français utilisent quatre écrans
Article suivantYahoo! retire 50 000 000 images du Flickr Wall Art

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here