Attention aux yeux, Uncharted 4 : A Thief’s End est de toute beauté

La principale qualité d’Uncharted est sa faculté à raconter des histoires, à les raconter avec humour et justesse, de la gravité si nécessaire. C’est un modèle du genre qui contribue certainement à expliquer le succès du titre. « Uncharted 4 : A Thief’s End » est le nouvel opus, mais aussi le dernier de la saga. C’est en effet la dernière fois que les joueurs pourront vivre les aventures de Nathan Drake.

Au lieu de se focaliser sur la fin de cette franchise, il faut surtout se concentrer sur ce que le studio Naughty Dog nous a concoctés pour ce dernier épisode. Il n’est pas nécessaire de tergiverser : c’est de toute beauté, carrément éblouissant. À l’instar d’un rayon de soleil frappant une mosaïque, la chevelure des personnages, la poussière ou encore le mouvement des lèvres, le niveau de détail graphique est poussé à l’extrême pour le plus grand plaisir des yeux. Dès lors, se balader dans une prison panaméenne, une villa italienne en bord de mer, en Écosse ou encore à Madagascar est un réel plaisir.

Pour éviter de vous spolier avant que vous découvriez « Uncharted 4 : A Thief’s End » par vous-même, nous ne vous dirons rien sur la trame de l’intrigue. Sachez simplement que vous retrouverez plusieurs visages connus dans les épisodes précédents.

Les mécanismes de « Uncharted 4 : A Thief’s End » sont toujours les mêmes : trouver des indices et résoudre des énigmes jusqu’à la découverte d’un trésor disparu. Ils sont toujours aussi diablement efficaces. Une des nouveautés est le grappin, un accessoire qui vous permettra de vous balancer de structure en structure pour ouvrir certains accès. Par rapport aux précédents volets, le scénario est toujours linéaire. Par contre, les zones sont plus larges et les mouvements plus libres.

Le mode multijoueur est toujours au programme, sans qu’il soit forcément un modèle du genre. Il permet avant tout de jouer avec ses amis.

Pour finir, il faut encore ajouter qu’« Uncharted 4 : A Thief’s End » est disponible depuis le 10 mai 2016, en exclusivité sur PS4. Pour sa beauté, c’est « le » jeu du moment à ne pas manquer.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVraie ou fausse découverte d’une cité maya inconnue par un Québécois de 15 ans ?
Article suivantUn Moto X modulaire ? Les dernières fuites semblent le confirmer
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here