Attention, Windows 10 peut désormais s’installer automatiquement par Windows Update

Le statut de la mise à jour vers Windows 10 vient de passer à « recommandé ». En clair, cela signifie que son installation par Windows Update peut désormais se faire automatiquement.

Microsoft avait annoncé que la mise à jour vers Windows 10 allait changer de statut dans Windows Update. « Cette nouvelle catégorisation pourra automatiquement lancer l’installation de Windows 10 », avait prévenu l’éditeur, une installation automatique qui pourrait se faire si la mise à jour automatique est sélectionnée dans les paramètres de Windows Update.

Comme un témoignage daté du 26 janvier, publié sur Reddit, l’annonce, le changement de statut a commencé. L’information vient d’être confirmée par Zdnet.

L’arrivée de cette mise à jour vers Windows 10 concerne tous les utilisateurs qui utilisent encore Windows 7 ou Windows 8.1. Ce sont ces utilisateurs que Microsoft compte au plus vite faire migrer vers son nouveau système d’exploitation.

Il est bon de souligner que l’installation ne se fera pas à l’insu de l’utilisateur. La firme de Redmond précise qu’un message d’avertissement préviendra l’utilisateur avant de lancer l’installation de la mise à jour. Lire ce qui s’affiche et ne pas cliquer n’importe comment est donc primordial pour ceux qui ne veulent pas passer à Windows 10.

Dans le cas où un clic intempestif aurait tout de même lancé l’installation, il est bon de souligner qu’une fois qu’une machine est passée à Windows 10, il y a un délai de 30 jours pour revenir en arrière sans encombre. Il suffit d’aller dans le menu « Paramètres » pour revenir à la version précédente. Après ce délai, revenir en arrière sera impossible, sauf une réinstallation complète, vu que la sauvegarde effectuée lors de la mise à jour sera effacée.

Il est bon de rappeler que l’objectif de Microsoft est que Windows 10 fasse fonctionner plus de 1 milliard d’appareils au plus vite. C’est pour cette raison que l’éditeur multiplie les initiatives pour pousser les utilisateurs à migrer vers son nouveau système d’exploitation. L’objectif est encore loin vu que seulement 200 millions d’appareils dans le monde tourneraient déjà avec Windows 10. Le « seulement » est relatif vu que cela correspond tout de même à 12% des PC à la fin janvier selon Net Applications, ce qui est déjà plus que Windows XP (11,42%) ou Windows 8.1 (11,40%).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEnvie de (re)découvrir Windows 95 ? C’est possible depuis son navigateur
Article suivantGoogle teste des drones pour apporter de la 5G partout dans le monde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Windows est prêt à trouver toutes les solutions possibles pour inciter les utilisateurs de son système d’exploitation à booster vers la dernière version. Espérons pour la firme que cette tentative pourra fonctionner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here