Aucun navigateur n’a échappé à la compétition Pwn2own

La compétition annuelle Pwn2own a pour but de trouver des failles informatiques. Aucun navigateur n’a pu passer à travers sans vulnérabilité.

C’est au cours de la conférence CanSecWest, consacrée à la sécurité informatique, qu’a lieu la Pwn2own, une compétition de deux jours qui vise à débusquer des failles informatiques. Cette compétition est bien évidemment tout bénéfice pour Apple, Google, Microsoft ou encore Adobe vu que les experts en sécurité et les hackers participants à la manifestation révèlent des failles à moindres frais, même si près de 500 000 dollars.

Face aux assauts des participants, tous les principaux navigateurs internet sont tombés, que cela soit Internet Explorer, Firefox, Chrome ou encore Safari.

Au final, ce sont 557 500 dollars qui ont été payés pour 21 failles :

· Windows : 5 failles
· Internet Explorer 11 : 4 failles
· Firefox : 3 failles
· Adobe Reader : 3 failles
· Adobe Flash : 3 failles
· Safari : 2 failles
· Chrome : 1 faille

Pour finir, tout le monde en a pris pour son grade. Il ne reste plus qu’à attendre les correctifs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook veut héberger des articles de journaux américains
Article suivantÉthique : des chercheurs s’inquiètent de créer des bébés génétiquement modifiés

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here