Audi dévoile le concept-car fonctionnel d’une R8 e-tron avec pilotage automatique

L’Audi RSQ pilotée par Will Smith dans « I, Robot » n’est plus vraiment de la fiction vu que le constructeur a dévoilé une R8 e-tron avec pilotage automatique.

Lire le journal comme le fait Will Smith dans « I, Robot » alors qu’il est dans une Audi RSQ fictive n’est en fait plus vraiment de la fiction. En effet, la marque aux quatre anneaux profite du Salon de Shanghai, qui a ouvert ses portes hier, pour y présenter une R8 e-tron piloted driving.

Dix ans après la RSQ, Audi a donc concrétisé sa voiture des années 2030 en proposant le concept-car fonctionnel d’une voiture électrique à pilotage automatique.

Avec la R8 e-tron, les voitures électriques existent déjà chez Audi. D’une même manière, avec plusieurs concept-cars, tel que la RS7, le concept du « piloted driving » n’est pas une nouveauté pour la marque allemande vu que déjà dévoilé lors du CES 2013. Par contre, l’association du piloted driving à une R8 électrique renvoie plus que jamais à la science-fiction.

Pour se diriger, cette R8 e-tron avec pilotage automatique est équipée d’un scanner laser, de multiples capteurs radar et ultrasons, ainsi que de plusieurs caméras vidéo, le tout reliés à une unité centrale d’assistance à la conduite zFAS, un dispositif qui permet au véhicule de cartographier son environnement, et donc de s’y déplacer d’une manière autonome.

Il est à souligner que ce concept-car est propulsé par deux moteurs électriques de 170 kW chacun, soit l’équivalent de 450 chevaux au total, une puissance permettant à la voiture d’avaler le 0 à 100 km/h en 3,9 s, pour une vitesse maximale limitée à 250 km/h.

Pour arriver à une autonomie de 450 kilomètre, cette R8 e-tron piloted driving embarque une nouvelle génération de batterie au lithium-ion, un accumulateur qui profite d’une densité d’énergie qui est passée de 84 à 154 Wh/kg, ce qui a permis de porter la capacité de la batterie de 49 à 92 kWh.

Alors que l’Audi R8 e-tron piloted driving pourrait être commercialisé du jour au lendemain, il ne s’agit pourtant que d’un concept-car. Les technologies embarquées dans cette voiture devrait donc servir dans les prochains modèles de la marque allemande.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTwitter : acquisition prochaine de Flipboard ?
Article suivantGoogle : un brevet pour des peluches intelligentes et connectées

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here