Audi : la Firme allemande veut aller sur la lune avec un Quattro

Quand Audi parle de soutenir un projet spatial, cela peut paraître surprenant et surtout se demander pourquoi un tel soutien de la part d’une marque de voiture ? Pourtant c’est bien réel, et la marque aux anneaux a bien l’intention de mettre son empreinte lunaire.

Le soutien exprimé par Audi sera concrétisé par un apport technique, logistique et matériel de la firme en vue de l’expédition vers la Lune prévue avant fin 2017. Une équipe d’ingénieurs allemands est déjà à pied d’œuvre pour obtenir le prix de 30 millions de $ prévu pour ceux qui décrocheront la palme du Google Lunar XPRIZE.

Objectif Lune pour le prix Google Lunar XPRIZE

Le prix de Google Lunar XPRIZE sera adjugé à l’équipe qui aura réussi un exploit en robotique, à savoir la conception et l’opérationnalisation d’un engin lunaire, guidé par un robot et qui sera chargé d’explorer la lune et transmettre les toutes les données récoltées sur l’espace lunaire ; le tout devant se faire à l’aide d’un processus d’exploration évalué à un coût très compétitif. Le projet de l’expédition lunaire a été initié depuis 2007, et verra son épilogue à la fin 2017 lorsque le vol sera lancé avec l’objectif… Lune. Un robot sera du voyage avec pour mission de parcourir et d’explorer 500 mètres sur le sol lunaire et transmettre toutes les images captées.

Et là, entrer en scène d’Audi…

Il est prévu que le robot explorateur soit un engin à quatre roues. C’est à ce niveau qu’Audi apportera tout son savoir aux Part-Time Scientists allemands dont l’équipe concourt pour le meilleur prix. On connaît les valeurs de technique pointue dont sont dotés les véhicules Audi ainsi que leurs excellentes performances réalisées sur les circuits automobiles (24H du Mans par exemple). La firme allemande a son mot à dire sur la haute densité technique de ses modèles à 4 roues motrices.

Audi veut contribuer dans cette réalisation robotique, par son expertise et son expérience dans des domaines de pointe tels que : « le piloted driving, la fabrication ultra légère, et l’e-mobilité de ses véhicules ». La transmission permanente de son fameux process « quattro », la participation et la mise à disposition pour tous les tests, essais nécessaires et certification qualité seront assurées par la firme allemande pour ce projet. À l’issue de tout ce travail, Audi prévoit sortir un mini véhicule équipé d’un système 4×4, et d’une batterie Lithium-Ion à recharge solaires. L’engin qui sera quasiment entièrement en aluminium aura donc un poids ultra léger. Toute cette technologie permettra à l’Audi Lunar Quattro, c’est ainsi qu’il a été baptisé, de rouler à une vitesse de 3,6 km/h, ce qui sur le sol lunaire est une performance.

Audi voit grand et haut en matière de high-tech. À quand un Audi Mars Quattro ?!

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSolar Impulse 2 : en route vers Hawaï, le point de non-retour est franchi
Article suivantA4 : Audi dévoile la berline et le break Avant

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here