Autodesk va proposer une solution open source d'impression 3D

C’est par l’intermédiaire du blog d’Autodesk que son PDG, Carl Bass, vient d’annoncer que son entreprise va proposer une solution open source d’impression 3D composée d’une imprimante 3D et d’un logiciel dédié.

Autodesk, le célèbre éditeur de solutions de CAO, devrait prochainement se lancer dans l’impression 3D. C’est par l’intermédiaire du blog de groupe que son SEO, Carl Bass, vient d’annoncer qu’une solution open source d’impression 3D composée d’une imprimante 3D et d’un logiciel dédié serait prochainement proposée.

Si le lancement de cette solution est annoncé pour « plus tard cette année », on sait déjà que l’idée d’Autodesk est de proposer une solution open source pour « rendre plus simple et plus fiable » l’impression des modèles 3D.

C’est dans ce sens que l’on sait déjà que l’imprimante 3D, dont une photo est dévoilée sur le blog officiel d’Autodesk, utilisera la technique de la stéréolithographie, c’est-à-dire un procédé de solidification, un procédé que Carl Bass, le PDG d’Autodesk, promet de rendre public selon le modèle de l’open source.

Il devrait en être de même pour Spark, un logiciel dédié qui sera également proposé en open source.

Il est à préciser que vu que plusieurs imprimantes 3D ont déjà été développées selon les modèles Open Hardware et Open Source, la solution d’Autodesk pourrait s’appliquer d’une manière plus large que celle de ses propres produits.

Autodesk se lance dans l'impression 3D en open source
Autodesk se lance dans l’impression 3D en open source

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft n’a pas peur de changer son fusil d’épaule
Article suivantApple : OS X 10.9.3 Mavericks est disponible

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here