Automobile : de l'iOS embarqué à la voiture proprement dit ?

On connait déjà iOS in the car, une version spécifique du système d’exploitation mobile d’Apple. On apprend désormais que la firme à la pomme chercherait éventuellement à acquérir un constructeur automobile.

C’est en juin 2013 qu’Apple avait présenté l’ébauche d’iOS in the cas, une version spécifiquement développée pour la voiture du système d’exploitation mobile d’Apple. Mais ce n’est pas tout, en octobre 2011, peu avant son décès, Steve Jobs avait confié à un journaliste du New York Times qu’il se serait attaqué au marché de l’automobile s’il en avait encore eu la force.

L’intérêt d’Apple pour le secteur automobile ne date donc pas d’aujourd’hui. C’est donc presque sans surprise que le San Francisco Chronicle vient de révéler que le responsable des fusions-acquisitions du groupe de Cupertino a rencontré au printemps dernier Elon Musk, le fondateur de Tesla.

Il faut préciser que Tesla est une marque automobile américaine spécialisée dans les voitures électriques haut de gamme.

L’information publiée par le San Francisco Chronicle laisse donc à penser qu’Apple lorgnerait du côté d’un constructeur automobile. Avec ces quasi 160 milliards de dollars en banque, la firme à la pomme aurait parfaitement les moyens de faire une telle acquisition.

La question est de savoir s’il s’agira de Tesla. Dans ce sens, en octobre dernier, un analyste avait conseillé de racheter Tesla à Tim Cook. Est-ce que ce rendez-vous serait une résultante de ce conseil ?

Apple se rapprocherait de Tesla Motors
Apple se rapprocherait de Tesla Motors

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApprentissage en ligne : Orange va proposer sa solution de MOOC en B2B
Article suivantRobotique : des termites comme modèles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here